Indicateurs de la vitalité

Le potentiel RedOx qu’est-ce que c’est ?
Le potentiel RedOx (ou Eh) est mesuré en Volt et traduit la quantité d’électrons libres pouvant se déplacer dans le milieu (sol, liquide, bouillie etc). C’est un faible courant électrique vital présent dans tous les milieux et qui régit la plupart des mécanismes biologiques et chimiques (échanges cellulaires, synthèses biologiques, cycles des éléments etc…).
« La vie est un petit courant électrique entretenu par le soleil » Albert Szent-Gyorgyi (Prix Nobel de Biochimie)

Ce courant électrique est plus ou moins fort et la mesure du potentiel RedOx nous informe sur sa valeur :

Le potentiel RedOx est donc la quantité d’électrons dans le milieu tandis que le pH est la quantité de protons (H+) dans le milieu. Ces deux indicateurs sont corrélés car lorsque le pH diminue, l’oxydation augmente (plus d’électrons dans le milieu).
Cependant pour un pH donné, la quantité d’électrons varie et c’est dans cette variation que le milieu peut être favorable au développement optimal des cultures, des micro-organismes du sol et des échanges entre ceux-ci ou bien être totalement défavorable ! Pour visualiser cet équilibre, un indicateur, le Rh2, est calculé. Cela permet de classer les sols en équilibre ou non en fonction de la valeur du Rh2 qui est connue pour être optimale à 27,9.

 Dans vos sols et cultures que se passe-t-il ?

pH/Eh, conductivité: nos                           indicateurs

Le sol au contact  du soleil et des stress environnementaux s’oxydent donc libèrent des électrons. Pour équilibrer cela, les plantes lors de la photosynthèse, réduisent le milieu en captant des électrons qui sont insérés dans des molécules organiques. Dans un milieu vivant et sain, il s’effectue des échanges de protons et d’électrons qui garantissent l’équilibre idéal pH/Eh.
Lorsque le sol n’est pas dans cet équilibre, il impacte l’équilibre pH/Eh des végétaux qui impacte à son tour les métabolismes comme la photosynthèse, les réactions de défenses des plantes, la nutrition etc. Ceci induit une culture moins productive et plus sensible aux stress biotiques et abiotiques.

Pour pallier à cela, il est conseillé d’enrichir les sols avec des fumures de fond, des amendements et des produits fertilisants réfléchis et adaptés à chaque sol et milieu.
La majorité des sols et cultures sont sur-oxydés par les techniques agricoles majoritaires. Des amendements et produits très réduits sont généralement bénéfiques pour rééquilibrer le milieu de vos sols et/ou cultures.

 

Icône Facebook
Suivez nous sur notre page