Soutien de la croissance après un stress climatique

Problématique :

La vigne peut dépasser des stress de sécheresse, de variations des températures, de chaleur et de grêle mais ceux-ci limitent sa production et son développement. L’impact peut se ressentir sur l’année suivante par manque de réserves dans les sarments. Tout au long d’une saison, la succession des stress climatiques épuisent encore les réserves dans les tissus et peuvent atteindre un point tel que la vigne n’alimente plus les grappes. L’accumulation des composés oxydés dans les feuilles perturbent l’efficience de la photosynthèse.

Notre solution complémentaire à la fertilisation:

L’engagement d’une reprise rapide en cas de                                            stress

Dés le début de la saison, apporter par fertilisation foliaire ENERSTIM VITA au moment des traitements par les fongicides. En intervenant régulièrement, tous les 10 à 15 jours, la vigne conserve ou retrouve un équilibre oxydé-réduit optimal, par l’effet des précurseurs d’anti-oxydants et de catalyseurs de leur formation.

 

Icône Facebook
Suivez nous sur notre page